COVID-19 dernières mises à jour

 Language: 

Centre Sportif Sainte-Anne-des-Plaines au Québec

Un aréna de collectivité vieux de près de 30 ans doté d’un système au R22 est modernisé pour 

 

« C’est la première fois que j’ai travaillé avec CIMCO et c’est la meilleure décision que j’ai prise. »

-    Roberto Marandola, directeur, Centre sportif Sainte-Anne-des-Plaines

Untitled design - 2021-03-05T135517.569

Le centre sportif Sainte-Anne-des-Plaines est un organisme à but non lucratif qui a ouvert ses portes en 1994. Depuis, c’est un lieu de rassemblement utilisé à des fins récréatives et sportives par la collectivité de 15 000 personnes. L’aréna à 300 sièges, d’une superficie de 2 555 m² (27 500 pi²), est situé dans un quartier résidentiel, et toutes sortes d’activités y ont lieu, du hockey mineur au patinage. Il est également utilisé pour les programmes d’éducation physique et de sport de l’école secondaire adjacente du Harfang. Toutes les décisions concernant l’installation doivent être soumises à son comité directeur.

 

Objectif du client

Afin d’améliorer l’efficacité énergétique, de moderniser l’installation et d’obtenir une subvention du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, le directeur du centre sportif Sainte-Anne-des-Plaines, Roberto Marandola, a pris la décision de moderniser son système au R22, frigorigène à PRP élevé que le gouvernement fédéral est en train d’éliminer progressivement pour respecter le Protocole de Montréal et l’amendement adopté à Kigali. Le fait que le système au CO2 est bénéfique pour l’environnement était un atout, mais l’objectif principal de Roberto Marandola était d’économiser de l’argent en installant un système qui réduirait les coûts énergétiques.

 

Solution

 

Comme l’installation se trouve dans un quartier résidentiel, un rapport de faisabilité a déterminé que le CO2, qui est classé comme un frigorigène A1 à faible toxicité et à faible inflammabilité, était le choix optimal et le plus sûr, car le centre sportif Sainte-Anne-des-Plaines se trouve à proximité de domiciles et d’une école. Non seulement le système Eco Chill de CIMCO est un système au CO2 respectueux du climat ayant un PRP négligeable, il tire aussi parti de la science de la thermodynamique pour maximiser l’efficacité du bâtiment et est doté d’une technologie de récupération de chaleur qui maintient les coûts à un niveau bas sans nuire à la qualité de la glace.

La subvention provinciale pour le centre sportif Sainte-Anne-des-Plaines (qui couvre 50 % du coût total) a été approuvée au début de 2019, sous réserve que les travaux de rénovation soient terminés avant le 31 décembre 2020. Une subvention supplémentaire a également été accordée par Hydro-Québec, se chiffrant à environ trois fois plus que ce qui était anticipé. Malgré les défis liés à l’exécution du projet pendant une pandémie mondiale, la construction a commencé en mai 2020, et le centre sportif a ouvert ses portes de nouveau au milieu du mois de septembre 2020.

 

Resultats

 

Économies

« Notre objectif est d’économiser 50 000 $ par année », a expliqué M. Marandola. « Beaucoup de gens m’ont dit que je rêvais en couleur », indique-t-il, mais déjà cette année, des économies mensuelles moyennes de 3 500 $ en électricité ont été réalisées en prenant d’autres mesures d’amélioration d’efficacité énergétique, comme remplacer l’ancien éclairage par de l’éclairage à diodes électroluminescentes en 2019. »

Aspect pratique

« Le système est si polyvalent », ajoute M. Marandola. La technologie du groupe d’automatisation de CIMCO permet d’ajuster la température de l’installation à distance, ce qui s’est avéré particulièrement pratique pendant la pandémie lorsqu’il fallait travailler à domicile. L’installation a également été fermée régulièrement en raison du confinement et du couvre-feu, et il était alors nécessaire de surveiller la température à plusieurs reprises 

Un système moderne au CO2

Selon M. Marandola, certains de ses pairs ont remis en question son idée d’utiliser un système au CO2 lorsqu’il leur a fait part de ses plans, mais il est toujours allé de l’avant, en sachant que ces impressions étaient de nature anecdotique et qu’elles étaient liées à des expériences vieilles de presque 10 ans, lorsque la technologie venait tout juste d’être créée. « Je suis allé examiner toutes sortes de systèmes au CO2 pour observer la technologie en action, mais ce système est complètement différent », affirme M. Marandola. Pour ce qui est de la qualité et de l’entretien de la glace, celle-ci gèle très rapidement, ce que le conducteur de surfaceuse à glace a remarqué immédiatement. « Lorsqu’elle a fait un tour complet, la glace est gelée, il n’y a pas d’attente », explique M. Marandola. « La glace est aussi plus dure, et il est plus agréable de patiner qu’avant. »

 

 
Moving toward net zero