COVID-19 dernières mises à jour

 Language: 

Systèmes d’unités frigorifiques préfabriquées

Systèmes d’unités frigorifiques préfabriquées

Si nombre de systèmes frigorifiques sont encore entièrement montés sur place, de plus en plus d’usines se dotent de systèmes d’unités préfabriquées prêts à être raccordés au circuit électrique et à la plomberie. Les systèmes d’unités préfabriquées répondent aux normes les plus strictes de contrôle de la qualité, puisqu’elles sont assemblées dans un environnement contrôlé bien avant leur installation sur le chantier. Incidemment, cette façon de procéder a l’avantage d’écourter l’échéancier global d’un projet. CIMCO conçoit ses systèmes d’unités préfabriquées selon les spécifications de chaque application et veille à ce qu’elles soient faciles d’entretien et compactes pour répondre aux exigences d’espace et de coûts. Dans le cas de systèmes d’envergure, elle conçoit des modules qui s’installent sans trop de raccordements.

Différents types de réfrigérants, de compresseurs (à vis, volumétrique, centrifuge, etc.) et autres composantes peuvent entrer dans la fabrication de ces unités. Au moment de la conception, les ingénieurs chevronnés de CIMCO font leurs choix en fonction de l’application à laquelle est destinée l’unité.

Les chaînes de production secondaires qui servent à la fabrication de produits à base de pétrole et de gaz naturel (fibres synthétiques, caoutchouc, plastiques, matériaux de construction et fertilisants) sont toutes équipées d’un dispositif de refroidissement, de compression, de récupération de vapeurs ou de liquéfaction. Compte tenu de la nature hyperconcurrentielle du marché qui est le leur, les constructeurs automobiles ont bien compris tout l’intérêt qu’ils avaient à utiliser de grandes quantités d’eau filtrée pour le refroidissement des procédés comme l’hydroformage et l’injection de plastique.

CIMCO applique son expertise dans la conception et la fabrication d’échangeurs de chaleur qui servent à produire l’oxygène requis par les procédés sidérurgiques, les gaz utilisés en soudure et le chlore nécessaire aux pâtes et papiers. De tels échangeurs de chaleur entrent aussi dans la production de bouteilles, de films plastiques et de moules d’injection de plastique.